Réussir votre séminaire d’entreprise, nos conseils pour bien gérer les profils difficiles

Réussir votre séminaire d’entreprise nos conseils pour bien gérer les profils difficiles

Séminaire team building sportif

Vous êtes manager d’une super équipe, que vous rêvez d’emmener en séminaire pour renforcer les liens, la faire adhérer à votre plan annuel, ou tout simplement pour partager un moment fort entre vous ?

Oui mais … problème : il y a dans votre équipe un « profil difficile » c’est-à-dire une personnalité compliquée voire franchement ingérable qui vous freine dans votre envie d’organiser cet événement. Un râleur, un introverti, une grande gueule ou encore une fétarde débridée ? Vous avez peur qu’il ou elle gâche tout, que le bon moment se transforme en cauchemar, alors vous esquivez le problème, vous reportez le séminaire à plus tard, mais quel dommage….
Ce n’est pas une raison pour renoncer! Votre équipe a besoin de moments forts pour se retrouver et vous avez tout intérêt à vous positionner comme un manager capable d’animer ses collaborateurs, et au passage, de leur prouver que vous êtes capable de cadrer le fameux « profil difficile »
Chez Baie de somme aventures, nous observons chaque jour ces fameux « récalcitrants » et nous avons appris à les gérer.
Voici nos bons conseils pour apprendre à les cadrer pendant votre séminaire :

 

1- Le râleur ou le pessimiste
Son profil : Il ou elle critique tout et tout le temps. Jamais content, il a toujours une remarque négative à faire (surtout sur vous) C’est une personnalité qui voit le verre à moitié vide, et qui « plombe » l’ambiance dans l’équipe. Impossible de le laisser pourrir l’ambiance du séminaire !
La solution : confiez-lui l’animation d’un atelier où il devra « embarquer » les autres et donc se montrer positif. Par exemple, faites-le constituer des équipes, expliquer un challenge, donner les règles du jeu du team building ou placez-le à la tête d’une équipe d’un jeu d’orientation. Expliquez-lui son rôle dans cette mission, en lui indiquant qu’il doit faire passer de l’enthousiasme à tous les autres
Prenant temporairement la place du leader, il comprendra que les remarques négatives sont agaçantes et ne font pas avancer les choses.

 

2- L’ultra-timide ou l’introverti total
Son profil : Il ou elle ne donne jamais son avis, rougit quand on lui parle, regarde ailleurs, et ne participe pas à la vie de l’équipe. C’est une personnalité peu assurée, qui ennuie les autres membres de votre équipe qui ont l’impression de « la trainer » comme un boulet. De son côté, l’introverti (e) pense qu’il ou elle n’intéresse absolument pas ses collègues, et s’enferme encore plus.
La solution : Ne la positionnez pas en leader, parce qu’ il ou elle n’en sera pas capable, vivra un moment de grande souffrance, et ne parviendra pas à embarquer les autres.
Confiez-lui une mission très opérationnelle, qui l’obligera à communiquer mais sans s’exposer. Par exemple : demandez-lui de vous seconder et de prendre en charge la communication autour de l’événement : le mail interne de « save the date », le partage du programme, le briefing quotidien de l’équipe, les infos sur la prochaine activité du séminaire. Les autres membres de l’équipe le/ la solliciteront pour avoir les informations en avance, lui poseront des questions sur l’organisation et l’introverti (e) devra parler et prendre son rôle au sérieux. Prévenez votre agence de ce rôle particulier pour qu’elle vous aide à le positionner.

 

3- La grande gueule
Son profil :Il ou elle parle trop fort, « prend toute la place » et a tendance à écraser les autres. La grande gueule se prend pour le chef et entraine le reste de l’équipe vers sa perception des choses. Tout va bien quand il ou elle est de bonne humeur, mais cela peut se transformer en catastrophe quand il/elle est mal luné. Transformé en manifestant colérique, il/elle peut vraiment nuire à votre événement
La solution : profitez de son leadership et comptez sur sa forte personnalité pour en faire votre « maitre de cérémonie », c’est-à-dire le responsable des activités festives. Demandez-lui d’organiser la soirée de fin de séminaire, ou une surprise pour l’équipe ( faire une photo de groupe, une fresque participative par exemple) Mobilisez cette forte tête sur des activités porteuses de sens : écologiques ou sociales. Son énergie communicative apportera alors une dynamique favorable à l’équipe. Et remerciez le/la pour cela.

 

4- Le ou la « peste » ou le mauvais esprit
Son profil : devant vous, il ou elle se tient à carreau, mais par derrière il/elle vous savonne la planche, persifle, pouffe, vous donne des surnoms ridicules ou encore fait des messes basses qui font glousser toute l’équipe. La « peste » est insupportable et peut vous faire sortir de vos gonds, ce qui la victimisera ou lui donnera encore plus de matière à la moquerie.
La solution : faites une mise au point très directe avant de partir avec cette personnalité qui est en réalité trop peu sûre d’elle. Expliquez-lui que vous trouvez dommage qu’il/elle joue ce rôle hypocrite avec vous, alors que vous aimeriez compter sur lui/elle pour l’avenir. Son attitude la pénalise plus que vous, parce qu’elle vous empêche de lui faire confiance. Cette mise au point risque d’être difficile mais une fois sur place, confiez-lui des missions valorisantes, pour lui prouver que vous avez encore confiance en lui/elle. Ce chaud-froid devrait faire son effet, et mettre au moins temporairement ses persiflages en veille.

 

5- Le déluré/la fêtarde qui se laisse aller
Son profil : Il s’agit souvent d’une personnalité compétente et appréciée par le reste de l’équipe, mais qui une fois lancée dans un cadre un peu moins formel que le bureau « perd le contrôle » et se laisse aller à toutes sortes de débordements plus du tout professionnels. Résultat : l’anecdote de la coucherie entre collègues ou de la soirée où il/elle était « complètement bourré (e) » prend le dessus sur le bienfait de votre séminaire.
La solution : comme pour la « peste » : vous devez mettre les choses au point avant le départ, en lui expliquant que vous trouvez dommage que l’image qu’il/elle a dans ce contexte nuise à son évaluation professionnelle, et que vous espérez que vous n’aurez pas de mauvais échos pendant ce séminaire. Et confiez-lui un rôle très professionnel pendant l’événement comme par exemple : faire une présentation orale à toute l’équipe pour un sujet clé pour votre business. Et félicitez-la pour cette intervention. Elle sera ainsi valorisée pour d’autres aspects que ses coups d’éclats et se sentira estimée pour de meilleures raisons.
Ces profils difficiles existent dans beaucoup d’entreprise, et ne doivent surtout pas vous empêcher de tirer profit de ce moment unique qu’est un séminaire d’entreprise.
Et surtout, vous devez discuter en amont de vos enjeux managériaux avec votre agence événementielle, qui a l’habitude de ces personnalités complexes, et qui saura vous conseiller pour leur donner un rôle qui les mettra en valeur.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

JE SOUHAITE RECEVOIR LES ACTUALITES DANS MA BOITE MAIL :